Metallica avait en son temps défrayé la chronique en décidant de mener une lutte contre les méchants pirates. Bien que fan depuis leurs débuts (bon d’accord, bien moins depuis la sortie de St-Anger), j’avais trouvé notamment que Lars Ulrich en faisait des caisses (comme tout bon batteur) sur le sujet.

Le groupe a apparemment compris que les internautes étaient aussi des consommateurs. Il vient de lancer un nouveau site Missionmetallica.com qui permettra de bénéficier d’informations sur leur nouvel album et même de découvrir des morceaux en avant-première.

Espérons que cette bonne nouvelle sera accompagnée d’un album renouant avec la qualité de leurs précédentes productions.

Publicités