mai 2008


Le nouvel album de Morrissey s’appellera « Years of refusal ». Selon le site True to you auquel il se confie régulièrement, l’album sortira en septembre et contiendra 12 titres. Il est produit par Jerry Finn.

Auparavant, une réédition de « Southpaw grammar » est prévue pour juillet. Elle comprendra 3 titres inédits et un nouveau livret.

Sexy World of Warcraft | Korben

Blogué avec le Navigateur Flock

Dans la série « si vous n’avez rien d’autre faire », la chaine Action diffuse le 5 juin un vieux fleuron de chez Troma, Street trash. Autant dire pour ceux qui ne connaissent pas qu’on est très loin du cinéma d’auteur et qu’on y cultive plutôt un mauvais goût poussé à l’extrème. Les acteurs sont « grandioses », la bande son pique les oreilles et le scénario tiendrait sur un timbre poste… autant dire que ce film, c’est que du bonheur !

« Action, le 05/06/2008 à 22h20 (1987) de Jim Muro avec Mike Lackey, Bill Chepil et Marc Sferrazza. Fred et Kevin sont deux adolescents paumes qui vivent dans une décharge, au royaume des clochards. Par misère ou méchanceté, tous ceux qui gravitent autour du bidonville leur en veulent et essaient d’avoir leur peau, sans compter un alcool frelaté qui transforme les buveurs en une flaque de bouillie jaunâtre. » (source : Mad movies)

 

Un des plus appréciés de la scène mod parmi les organistes de jazz et de blues, Jimmy McGriff est mort samedi dernier (24 mai) d’une crise cardiaque dans la ville de Voorhees (New Jersey). McGriff a souffert de sclérose en plaques durant de nombreuses années. Il avait 72 ans.

Né à Philadelphie en 1936, ses parents lui apprirent l’orgue durant son enfance. Très tôt séduit par Jimmy Smith, il pris des leçons et forgea son métier avec des organistes renommés comme Jimmy Smith et Richard Homes. C’est en interprétant dans un club du New Jersey en 1962 son interprétation instrumentale du titre « I got a woman » de Ray Charles qu’il fut repéré et signa un contrat avec Sue records. Cette chanson fut un tube et suivie d’un album puis d’un autre hit (« All about my girl »).

Sa marque de fabrique durant les années 60 était son jeu très entrainant sur son orgue Hammond B-3. Son son favori fut toujours le blues. Comme il disait lui-même, Jimmy Smith est le roi du jazz sur son orgue mais quand on passe au blues, je deviens inaccessible. Durant ses 40 ans de carrière, il a joué avec des pointures comme Junior Parker, Buddy Rich et Hank Crawford. Il laisse une femme et deux enfants. (Traduction personnelle d’un article paru sur le site Modculture)

Vodpod videos no longer available.

more about « Turn blue (Jimmy Mcgriff)« , posted with vodpod

La quête du Titanic a servi de couverture pour retrouver des sous-marins nucléaires coulés 26 mai 2008. une information qui vient d’être déclassifiée et confirmée par le scientifique lui-même, le docteur Bob Ballard, qui avait conduit la recherche de l’épave du Titanic avec le succès que l’on sait, cherchait en douce deux sous-marins nucléaires américains coulés pendant la guerre froide.

L’USS Thresher et l’USS Scorpion avaient tous deux été coulés dans les années 1960, et la Navy voulait savoir ce qu’il était advenu de leurs réacteurs au fil des ans. Lorsque le docteur Ballard les a approchés en 1982 en leur demandant de l’argent pour chercher le Titanic avec son nouveau robot submersible de grande profondeur, la Navy a saisi l’opportunité et lui a attribué l’argent à la condition qu’il inspecte d’abord les deux épaves. Ballard a donc accepté et a commencé ses investigations en 1984.

Le Thresher était le sous-marin d’attaque le plus perfectionné de son temps, mais en 1963 un accident pendant ses tests l’avait privé de puissance. L’exploration robotisée menée par Ballard a permis de découvrir qu’il avait coulé si profondément qu’il avait implosé en milliers de pièces. En 1985, il a recherché le Scorpion, disparu en 1968 avec 99 membres d’équipage à son bord, dans ce qu’on pensait être une attaque soviétique. Ballard a retrouvé un champ de débris tellement important “qu’on aurait dit qu’il était passé dans une machine à broyer”. L’exploration a révélé que la cause la plus probable de la perte du sous-marin était l’une de ses propres torpilles qui aurait été défectueuse et aurait heurté le sous-marin après avoir été tirée.

Une fois les deux épaves visitées, et la menace radioactive considérée comme faible dans les deux cas, Ballard a été autorisé à chercher le Titanic. Les fonds s’amenuisant, il n’a eu que 12 jours pour le trouver, mais en utilisant la même technique de recherche de débris que celle utilisée pour les deux sous-marins, il a pu retrouver la fameuse épave. [The Times via Danger Room]

La quête du Titanic a servi de couverture pour retrouver des sous-marins nucléaires coulés | Gizmodo

Jcvd – la critique cinéma

« What does all this stuff about flying saucers amount to? What can it mean? What is the truth? » Winston Churchill – July 1952

Et oui, il avait raison monsieur Churchill. Qu’est-ce que peut bien signifier tout ce matériel sur les soucoupes volantes ? Un demi-siècle plus tard, la vérité est toujours ailleurs mais en tout cas, le gouvernement britannique joue la carte de la transparence en ouvrant ses archives. Bien que plutôt conseillé aux adeptes de la langue de Shakespeare, ce site vaut vraiment le détour si vous êtes persuadés que nous ne sommes pas les seuls dans l’univers… 

UFO files from The National Archives

UFO files from The National Archives

Page suivante »