Séries


Bonne petite surprise que cette nouvelle série librement inspirée des célèbres personnages de Conan Doyle. La première qualité de cette série est incontestablement son humour jouant finement sur les ressorts des personnages de Sherlock Holmes et du docteur Watson. La deuxième qualité est la manière de revisiter ce mythe 1000 fois déclinés en le modernisant sans jamais tomber dans le vulgaire pastiche.

La photographie est superbe et fait briller de milles feux cette superbe ville qu’est Londres. Le scénario est habile et les dialogues particulièrement caustiques. Bref, un quasi sans faute pour cette nouvelle série diffusée depuis fin juillet sur les écrans britanniques. D’ailleurs, l’accueil des premiers épisodes a été tel qu’une deuxième saison est déjà prévue.

Pour la petite anecdote, ce cours article est le premier que je rédige sur mon Ipad avec l’application WordPress.

Spin off d’X-Files et série geek s’il en est, The lone gunmen n’aura malheureusement pas dépassé la 1ère saison. Dvdrama y consacre un focus série très complet par ici.

Cette année, j’ai suivi pour la première fois les Screening sur la chaine Série club. A part Suburban shootout (un croisement entre Desperate housewives et Soprano, à la sauce anglaise), il n’y avait pas de réelle surprise dans la sélection. Une mini série britannique intitulée The state within (Affaire d’état en français) m’avait néanmoins accroché, notamment par la qualité de sa réalisation. Arrivée en bonne position dans les suffrages des téléspectateurs, elle devait faire l’objet d’une prochaine diffusion sur la chaine.

Lors de la conférence donnée durant le 48ème festival de Monte-Carlo, Série club a effectivement confirmé que The state within débuterait dès l’automne prochain. Produite par la BBC, cette mini série de 6 heures nous présente un diplomate anglais anglais dans le contexte de l’après 11 septembre.

 

Cette série britannique aborde les questions géo-politiques actuelles à travers l’activité des services secrets de façon réaliste et nuancée. Le rythme est assez nerveux sans tomber dans l’excès.

La sixième saison de MI-5 (Spooks dans la version originale) arrive sur Canal+ à partir du 3 juillet (tous les jeudis à 20h50).

Une nouvelle série, inédite en France, vient de débuter sur Canal+ Family. Elle s’intitule Le diable et moi (Reaper en version originale). Son pitch est le suivant : Sam Olivier apprends le jour de ses 21 ans que ses parents ont vendu son âme au diable et qu’il devra donc travailler pour ce dernier s’il ne veut pas rôtir en enfer.

Si vous connaissez les films de Kevin Smith, vous ne serez pas dépaysés. En même temps, c’est normal puisque c’est lui qui est à l’origine de cette comédie assez déjantée et mettant en scène de parfaits losers. De plus, on y retrouve l’excellent Ray Wise (Twin peaks).

Le cocktail comédie/fantastique n’est pas vraiment nouveau mais il a ici le mérite d’être composé de bons ingrédients tant au niveau des dialogues que des acteurs.

Le diable et moi, chaque mercredi à 20 h45 sur Canal+ Family (2 épisodes par semaine)

 

Série anglaise culte parmi les séries cultes, Spaced est considérée comme la sitcom qui a révélé le trio Simon Pegg, Nick Frost et Edgar Wright à un public non britannique avant qu’ils ne débarquent sur grands écrans avec les deux bombes que sont Hot Fuzz et surtout Shaun of the Dead.

Alors qu’un remake américain est en cours de gestation (un remake opéré sans le concours des trois larrons ni de Jessica Hynes, co-star et co-scénariste de la série aperçue récemment dans la troisième saison du Doctor Who), la BBC a la bonne idée de faire débarquer l’ensemble des 14 épisodes mythiques, étalés sur les deux saisons de la série, dans une édition américaine intitulée Spaced : Definitive Collector’s Edition.

Bien que le coffret devrait asseoir définitivement le statut de ses auteurs aux Etats Unis et participer à un vent de boycott global concernant la future mouture américaine, on se demandait bien ce qui pouvait justifier cette appellation tandis qu’une magnifique intégrale était déjà sortie en Angleterre. La réponse la voici : la participation dans les bonus de monstres sacrés de la pop culture US. Ainsi, outre les scènes coupées, bandes annonces et autres suppléments déjà initialement présent sur al version UK, le coffret de 3 disques se verra augmenté d’un nouveau commentaire audio des auteurs (Edgar Wright, Simon Pegg et Jessica Hynes) tandis que Quentin Tarantino, Kevin Smith, Matt Stone, Bill Hader, Patton Oswalt et même Diablo Cody participeront également à cette nouvelle piste audio en tant que guests.

On aura également la joie de voir figurer dans la liste des suppléments, outre des biographies mises à jour, la réunion organisée au National Film Theater de Londres en 2007 durant laquelle les acteurs et créateurs se sont prêtés au jeu des questions-réponses avec le public, tandis que les commentaires audio originaux et autres clips seront également inclus dans l’édition.

L’évènement est prévu pour le 22 Juillet prochain, tandis que la jaquette (présentée ici) n’en est encore qu’a sa conceptualisation. Rappelons pour mémoire que la série narre les aventures de Daisy Steiner (Jessica Hynes) et Tim Bisley (Simon Pegg), tous deux s’étant rencontrés dans un bar et ayant, en bons amis, décidés à se faire passer pour un couple marié afin de dégotter une collocation. Ultra référentiel, le show fait fréquemment référence à des très nombreux domaines de la sous culture contemporaine, entre séries télé, jeux vidéos (un épisode entier est consacré à Resident Evil), art contemporain, comic books, et Star Wars.

Au fil du temps, la série s’est imposée comme un programme indispensable pour tout geek qui se respecte grâce à un humour décalé et jouissif, et des personnages iconiques rapidement identifiables. Tout simplement immanquable !(Source : TvshowsonDvd)

David Brami

http://www.dvdrama.com/impnews.php?26530

Mad men est sans aucun doute ma série préférée du moment. Elle nous plonge dans l’univers d’une agence publicitaire new-yorkaise durant les années 60. Plutôt de que d’essayer de vous la présenter de façon synthétique, je vous invite à découvrir le très bon dossier réalisé sur Dvdrama.